olivier dekokere

Les courses de vélo mythiques vues par Olivier Dekokere

Olivier DEKOKERE

Le cyclisme comporte trois courses emblématiques : Le Tour de France, la plus célèbre, le Tour d’Italie et le Tour d’Espagne. Elles sont réputées pour leur rayonnement international et durent trois semaines.

Le Tour d’Italie, le Giro

Créé en 1909 par le quotidien sportif La Gazzetta dello Sport, le Giro se déroule tous les ans au mois de mai. Sur le principe du Tour de France, il se compose de plusieurs étapes à travers le pays. Réputé pour ses cols particulièrement difficiles, le Giro reste une des plus belles courses au monde. En effet, les différents tracés offrent de belles cartes postales des paysages italiens : les Apennins, les Abruzzes, les Alpes piémontaises.

Le leader du classement général porte un maillot rose, couleur des pages de La Gazzetta dello Sport.

Le Tour d’Espagne, la Vuelta

Le journal Informaciones a créé en 1935 un tour d’Espagne en s’inspirant du Giro et du tour de France. Organisée à la fin de l’été, pendant trois semaines, la course se décompose en une vingtaine d’étapes jusqu’à la capitale Madrid. Depuis 2010, le maillot rouge récompense le leader du classement général. Laurent Jalabert est le dernier Français à avoir remporté la Vuelta en 1995.

Les courses « Classiques »

Les « Classiques » sont les grandes courses cyclistes qui se déroule sur une journée. Les plus célèbres sont :

Paris – Roubaix, surnommée, « l’enfer du Nord » ou « la reine des classiques », cette course part de Compiègne et se termine à Roubaix dans le Nord. Elle se déroula pour la première fois en 1896 et reste célèbre pour ses tronçons de routes pavés.

Liège – Bastogne – Liège

C’est la plus ancienne des « Classiques ». Créée en 1892, elle se déroule en Belgique et le tracé de 260 km est réputé pour sa difficulté en raison de sa longueur et de ses nombreuses ascensions.

Milan – San Remo

Avec ses 298 km, la course Milan – San Remo est la plus longue des classiques. Elle ouvre général la saison des Classiques au mois de mars, ce qui lui donne son surnom de « Primavera »,printemps, en Italien. Le coureur belge, Eddy Merckx, a remporté 7 fois la course.

Le cyclisme féminin français

Il a eu son heure de gloire dans les années 1980 avec la coureuse Jeannie Longo. Avec son incroyable palmarès (31 titres de championne de France et 9 titres de championne du monde), elle a participé à populariser l’image des femmes dans le sport en général. Le cyclisme féminin reste toujours dans l’ombre du cyclisme masculin. Moins médiatisées et moins sponsorisées, les courses féminines attirent également moins le public.

Une nouvelle dynamique voit le jour depuis quelques années : il existe par exemple un Giro féminin de 10 étapes et La course by Le Tour de France est la course féminine qui se déroule en lever de rideau de la dernière étape du Tour de France.

Olivier DEKOKERE

About the author: admin